How can underwater noice be effectively reduced?

The Seas, Rivers, Islands and Coastal Areas Intergroup of the European Parliament organised a conference to answer the question how to reduce underwater noice. This meeting will take place on 26 June 2018 from 17.00 to 19.00 in room ASP5G1 of the European Parliament.

Anthropogenic underwater noise has marked negative impacts on marine species, including crustaceans, fish and mammals. Exposure has both temporary and long-term damaging impacts including marine mammal habitat displacement, hampering long-range navigation and communication in addition to other physiological stress responses. It has also been shown to affect human activities including reported lower catches.

Ocean noise pollution has greatly increased in recent decades, primarily stemming from commercial shipping, seismic exploration surveys, and construction pile driving. This pollutant is chiefly a by-product, serving no function, and when avoided noise pollution ceases immediately.

The Marine Strategy Framework Directive includes two indicators (D11C1 and D11C2) on introduced energy, including underwater noise, whereby Member States are to establish threshold values of noise levels that do not adversely affect the marine environment.

SEARICA, in conjunction with the International Fund for Animal Welfare (IFAW), is hosting a roundtable event to address how underwater noise can be effectively reduced. Our speakers will provide multi-sectoral insights further enabling the development of D11 implementation measures.

The final agenda of the conference is available here below.

You can register by clicking on the registration link here-below.

Propriétés de l'événement

Date de l'événement 26-06-2018 17:00
Date de fin 26-06-2018 19:00
Lieu
Parlement Européen Bruxelles
Rue Wiertz, 1047 Bruxelles, Belgique
Parlement Européen Bruxelles
Pièces jointes 180626 Agenda.pdf

Actualités liées

Qu'est-ce-qu'un Intergroupe ?

L’Intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières est un des 28 Intergroupes approuvés le 11 décembre 2014 par la Conférence des Présidents. Les intergroupes peuvent être constitués par des députés appartenant à tout groupe politique et à toute commission parlementaire en vue de tenir des échanges de vue informels sur des thèmes particuliers et de promouvoir des contacts entre les députés et la société civile.

L’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières rassemble ainsi plus de 80 députés appartenant à 6 groupes politiques différents et venant de 19 Etats membres.

Les intergroupes ne sont pas des organes du Parlement et ne peuvent donc pas exprimer le point de vue de celui-ci.

Les intergroupes sont régis par la réglementation adoptée par la Conférence des présidents le 16 décembre 1999 (mise à jour pour la dernière fois le 11 septembre 2014) qui définit les conditions dans lesquelles des intergroupes peuvent être constitués au début de chaque législature ainsi que leurs règles de fonctionnement.