Study on the Maritime Dimension of RIS3

The Conference of Peripheral Maritime Regions (CPMR) recently published a Study on the Maritime Dimension of the Research and Innovation Smart Specialisation Strategy (RIS3).

A new study issued by the Conference of Peripheral Maritime Regions (CPMR) analysing the potential of maritime growth by looking at the priorities of the coastal Research and Innovation Smart Specialization Strategies (RIS3), shows that peripheral and maritime regions are prepared to invest in the economic potential offered by the maritime economy.

Considering that:

  • the Sea holds strong potential for economic growth in Europe,
  • the European Union’s investment potential in this area is largely dependent on the mobilisation of regional policy, which is the EU’s main investment policy,

the CPMR has analysed this potential by looking at the maritime dimension of 112 Smart Specialisation Strategies (S3), which guide investments related to regional policy.

In this context, six interactive maps have been developed, which provide access to information by Region and by theme.

The sea is a significant priority in 80% of the analysed strategies. It is present in the following themes:

  • Food, nutrition and health;
  • Tourism and leisure in coastal areas;
  • Managing marine and coastal areas;
  • Maritime transport;
  • Marine renewable energy, shipbuilding, advanced materials and manufacturing processes.

On the basis of the findings of this study, the CPMR recommends considering the Sea as a key area for EU investment in the preparation of the future EU policies after 2020

Evénements récents

Gas hydrate and offshore geohazard
22-06-2017 13:00
EU Investments in Islands
18-05-2017 10:00
Parlement Européen Strasbourg
Ocean Literacy for All
26-04-2017 9:00

Actualités liées

Qu'est-ce-qu'un Intergroupe ?

L’Intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières est un des 28 Intergroupes approuvés le 11 décembre 2014 par la Conférence des Présidents. Les intergroupes peuvent être constitués par des députés appartenant à tout groupe politique et à toute commission parlementaire en vue de tenir des échanges de vue informels sur des thèmes particuliers et de promouvoir des contacts entre les députés et la société civile.

L’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières rassemble ainsi plus de 80 députés appartenant à 6 groupes politiques différents et venant de 19 Etats membres.

Les intergroupes ne sont pas des organes du Parlement et ne peuvent donc pas exprimer le point de vue de celui-ci.

Les intergroupes sont régis par la réglementation adoptée par la Conférence des présidents le 16 décembre 1999 (mise à jour pour la dernière fois le 11 septembre 2014) qui définit les conditions dans lesquelles des intergroupes peuvent être constitués au début de chaque législature ainsi que leurs règles de fonctionnement.